PROJET ENVIRONNEMENTAL

Peu après l’ouverture du site, un inventaire de la biodiversité de la plate-forme a été réalisé par des spécialistes....
L’intérêt du site provient de ses grandes étendues de prés semi-naturels à la flore diversifiée dans un environnement favorable (prés, bois, étendues d’eau à proximité…). Cette première étude sera finalisée pour le printemps 2008 mais d’ores et déjà, une charte de gestion environnementale a été rédigée et est mise en application. Cette proposition unique pour un aérodrome fait le pari d’allier économie, écologie et réalisme afin de faire de Gravity park un pôle d’excellence dans le respect de la diversité des activités qui y seront proposées.


Parallèlement a débuté le bilan écologique des bâtiments implantés qui doit permettre entre autre, à terme, de réduire les consommations énergétiques (électricité et mazout).

Le projet de village aéronautique inclus dès l’origine la préoccupation de limiter l’impact sur l’environnement.
Les enjeux de demain au niveau planétaire tourneront principalement autour de 3 pôles qui sont l’environnement, le tourisme et les nouvelles technologies de la communication en ce compris la mobilité.

Gravity Park veut s’inscrire résolument dans cette dynamique de réflexion et de recherche afin de proposer une sensibilisation à l’environnement qui passe aussi bien par la possibilité de pouvoir disposer d’une balade didactique que de mener une réflexion sur une aéronautique plus respectueuse de cet environnement en organisant par exemple un salon comme celui qui s’est tenu à Aix en Provence, en octobre 2006.

Projet environnemental à Cerfontaine